Le permis de conduire est une autorisation d’aptitude à conduire un véhicule motorisé sur une route. Il encadre donc une liberté fondamentale de chaque citoyen qui est celle d’aller et de venir. Si autrefois, l’acquisition de ce permis était assez rugueuse, on est en train d’assister à l’avènement d’une petite révolution. Dans des termes plus précis, l’obtention du permis sera facilitée.

Les candidatures libres et individuelles seront facilitées

La réglementation sur le permis de conduire a subi quelques modifications depuis le premier janvier 2017. C’est-à-dire que les candidats libres auront les mêmes droits que ceux qui viennent d’une auto-école. Par conséquent, si on passe l’examen du permis de conduire, on peut outrepasser les frais de présentation que beaucoup d’auto-écoles osent facturer avec des sommes mirobolantes.

Un autre avantage est que le candidat libre pourra gérer selon leur bon vouloir les heures de pratiques. Cette réforme réglementaire est assez néfaste pour les établissements d’auto-écoles puisqu’il n’y aurait plus aucun bénéfice de passer par eux. Toutefois, elle présente un intérêt certain pour les candidatures individuelles. En d’autres mots donc, on peut affirmer que la privatisation de la conduite est en cours.

Ce nouveau cadre réglementaire est assez compliqué à comprendre même s’il est d’une importance capitale. Aussi, pour en avoir le cœur net, des experts juridiques pourront vous aider. Pour en savoir plus, n’hésitez pas à chercher les infos sur les différents avocats de perpignan.

Un cadre juridique qui pourrait encore changer

Depuis les dernières élections et la mise en place du nouveau gouvernement. Beaucoup de chantiers attendent ce dernier. Ainsi, il ne sera pas étonnant de voir une amélioration de l’obtention du permis de conduire par la facilitation du dossier d’inscription. En effet, force est de constater que la procédure d’inscription demeure encore lourde, aussi bien qu’il serait temps de mettre en place une dématérialisation des procédures.

Cette technique a été promise depuis des années, ce serait l’idéal si les nouveaux responsables étatiques s’attaquent à ce sujet. Une autre thématique à laquelle il faut également mettre une attention particulière est la question du permis de conduire international. C’est un document d’une importance capitale puisqu’il permet de rendre valide le permis de conduire national au niveau international, en effet beaucoup de pays ne reconnaissent pas encore ce document.

Aussi, on pourrait s’attendre à ce que ces États récalcitrants adhèrent à la reconnaissance de ce document. Dans tous les cas, nous pourrons prévoir à un nouveau mouvement des droits concernant le permis de conduire.

Retour